Bien que les deux combattants initialement prévus pour la tête d’affiche (BJ Penn et Jon Fitch) aient fait faux bond à l’organisation, leurs remplaçants (Dominick Cruz et Urijah Faber) ont pallié leur absence avec brio, en offrant aux fans un combat on ne peut plus engagé (pour le titre bantamweight), en clôture d’un événement somme toute très spectaculaire. Dès les combats préliminaires, on comprend que la soirée sera placée sous le signe du spectacle, avec les superbes KO (dans le premier round) de Rafael Dos Anjos et Melvin Guillard sur George Sotiropoulos et Shane Roller. Les "acteurs" principaux ont ensuite pris le relais. Carlos Condit a mis fin à l’invincibilité du Coréen Dong Hyun Kim avec un magistral coup de genou sauté au visage (en moins de trois minutes), Tito Ortiz a renoué avec la victoire (après 5 ans de disette) en finalisant le vainqueur du TUF 8, Ryan Bader, avec une guillotine (en moins de deux minutes), quant à Chris Leben, il a signé, aux dépends du légendaire Wanderlei Silva, le plus important KO de sa carrière, envoyant dormir le Brésilien en tout juste 27 secondes. Cruz et Faber se sont montrés un peu moins décisifs, mais tout aussi agressifs durant les 5 rounds prévus pour leur combat. Faber a eu quelques coups d’éclat, mais c’est Cruz qui a dominé sur la longueur. Son style "imprévisible" lui a permis de placer presque deux fois plus de coups que son adversaire et d’enregistrer, à l’issue du temps imparti, sa troisième défense victorieuse du titre bantamweight (la première à l’UFC).


Voici les résultats complets de l'événement :

- Dominick Cruz bat Urijah Faber par décision (3-0)
- Chris Leben bat Wanderlei Silva par KO (round 1)
- Dennis Siver bat Matt Wiman par décision (3-0)
- Tito Ortiz bat Ryan Bader par guillotine  (round 1)
- Carlos Condit bat Dong Hyun Kim par TKO (round 1)

Combats préliminaires
- Melvin Guillard bat Shane Roller par KO (round 1)
- Rafael Dos Anjos bat George Sotiropoulos par KO (round 1)
- Brian Bowles bat Takeya Mizugaki par décision (3-0)
- Aaron Simpson bat Brad Tavares par décision (3-0)
- Anthony Njokuani bat Andre Winner par décision (3-0)
- Jeff Hougland bat Donny Walker par décision (3-0)