Les combattants ne sont pas forcément connus, mais leur motivation n’est plus à prouver et leur engagement lors des combats impose le respect. De ce fait, les affrontements proposés par le M-1 sont (presque) toujours de qualité. L’organisation russe espère ainsi rassembler un maximum de fans US et assurer son avenir sur Showtime... Cela semble bien parti. Cette seconde "incursion" du M-1 Challenge sur les ondes américaines s’est (une fois encore) déroulée sans la moindre anicroche. Les combattants ont tous donné le meilleur d’eux-mêmes et les fans ont eu droit à de superbes rencontres, marquées par quelques KO mémorables. La palme revient sans nul doute au Russe Arthur Guseinov, qui a envoyé dormir le lutteur Tyson Jeffries dès le premier round, avec un magnifique coup de poing retourné. Le combat n’avait pourtant pas commencé sous les meilleurs auspices pour le Russe, qui s’est fait amener au sol dès les premières secondes de combat et qui a concédé la montée à son adversaire peu de temps après. Mais Guseinov est parvenu à s’échapper et juste après s’être relevé, il a envoyé un magistral coup de poings retourné qui a percuté l’Américain au niveau de la mâchoire. Jeffries s’est écroulé sur le coup et il est resté un bon moment dans les vapes. Il est loin d’être le seul à avoir terminé dans cet état. Son compatriote Josh Bacallao avait lui aussi fait une bonne entame de match face au Tchétchène Mairbek Taisumov, jusqu’à qu’un direct du droit ne l’envoie au tapis à demi-conscient. Taisumov a immédiatement suivi son action au sol et une petite série en ground & pound a rapidement mis fin au combat. L’Américain Eddie Arizmendi a lui aussi laissé son adversaire dans les bras de Morphée. Son combat contre l’expérimenté Jason Norwood commençait à s’éterniser quand un high kick (sorti de nulle part), suivi d’un direct du droit et d’un crochet du gauche ont mis fin à la rencontre de manière aussi inattendue que spectaculaire. A l’instar des autres combats de la carte, le "main event" de la soirée s’est également soldé par un KO. Les poids lourds Kenny Garner et Pat Bennett se sont rendus coup pour coup pendant la totalité du premier round, mais Bennett a lâché prise au début du second et Garner en a profité pour clore le débat… Avec ses poings bien sûr.



L'événement s'est tenu le 8 juillet à Costa Mesa, en Californie :

- Kenny Garner bat Pat Bennett par TKO (round 2)
- Arthur Guseinov bat Tyson Jeffries par KO (round 1)
- Mairbek Taisumov bat Josh Bacallao par KO (round 1)
- Daniel Weichel bat Beau Baker par décision (3-0)
- Eddie Arizmendi bat Jason Norwood par KO (round 2)

Combats préliminaires
- Diman Morris bat Brandon Michaels par décision (2-1)
- Max Martyniouk bat Mike De Robles par TKO (round 1)