Les droits de la "marque" K-1 ont été acquis par une société immobilière japonaise nommée Barbizon Co. Ltd. courant juillet. Celle-ci possède désormais la plupart des événements organisés sous la bannière K-1, notamment le World Grand Prix et le Dynamite. Le Dream restera par contre la propriété de FEG, le K-1 Koshien a été récupéré par l’ancien sponsor du K-1, Fields, quant au K-1 Max, il semble qu’il soit sous le contrôle de la chaîne de TV nippone, TBS.