N’ayant pas rencontré le succès escompté dans la catégorie lightweight (le Japonais n’a réussi à s’emparer ni de la ceinture du Dream, ni de celle du StrikeForce), Tatsuya Kawajiri a décidé de tenter sa chance dans la catégorie inférieure.